Top 8 des choses à voir à Bialystok

Publié le : 13 février 20239 mins de lecture
Située près des frontières biélorusse et lituanienne dans le nord-est de la Pologne, Bialystok est la 11e plus grande ville du pays et la plus peuplée de cette partie reculée de l’Europe. Elle a été fondée en tant que ville privée par le magnat Jan Klemens Branicki. Ce dernier, le grand hetman de la couronne, était connu pour son goût raffiné et ses bals somptueux. Dans le centre-ville, vous pourrez admirer le palais baroque et les magnifiques jardins.

Le grand magnat a également donné son caractère au centre-ville. A son instigation, la mairie, l’école maternelle, les archives et bien d’autres bâtiments sont construits. Visiter Bialystok ne vous laissera pas indifférent !

Méconnue et lointaine, Bialystok est une belle ville à découvrir si vous avez décidé de visiter la Pologne. C’est surtout un merveilleux point de départ pour visiter les réserves naturelles environnantes et notamment la forêt de Białowieża. Vous vous demandez quoi faire à Bialystok et que voir ?

Avec ces 8 choses à ne pas manquer lors de votre séjour !

Palais Branicki

Construit dans le style baroque au milieu du XVIIIe siècle, le palais Branicki était la résidence de Jan Klemens Branicki, hetman et châtelain de Cracovie de 1689 à 1771. Ce dernier était l’aristocrate polonais le plus riche et le plus puissant de son temps !

Ce palais symbolise parfaitement la richesse de son illustre propriétaire. Il est même considéré comme le Versailles de la Pologne ! Avec son mobilier et ses finitions luxueuses, il n’est en rien inférieur au palais Wilanów de Varsovie. Dans ses jardins et parcs, on peut également découvrir une armurerie, une orangerie et un pavillon d’invités.

Si vous venez visiter Bialystok, vous ne pouvez pas manquer ce monument ! Après tout, après la construction de ce château, il a reçu le statut de ville.

Le parcours de l’espéranto et l’héritage juif

Forgée par le richissime Jan Klemens Branicki, la ville a changé au XIXe siècle avec la révolution industrielle.

Surnommée la Manchester du Nord , de nombreuses usines se sont développées un peu partout à Bialystok. La ville était un mélange de peuples et de langues différents, tous coexistant avec leurs différentes cultures et religions. La ville était connue pour sa grande communauté juive, qui représentait au moins la moitié de la population. Ce n’est pas un hasard si Ludwik Zamenhof, natif de Bialystok, a créé l’espéranto.

Les guerres mondiales et la Seconde Guerre mondiale en particulier ont apporté leur lot de malchance à Bialystok. Aujourd’hui, le Sentier Esperanto et Patrimoine Juif permet de découvrir en quelques heures les souvenirs et les vestiges des édifices de cette époque, ainsi que l’histoire de cette communauté. Une visite à Bialystok est une plongée dans l’histoire.

La mairie

Situé au cœur de la ville, l’hôtel de ville de Bialystok est évidemment un incontournable. Construit au XVIIe siècle, il est situé au croisement de trois rues principales, l’une menant à Choroszcz, l’autre à Suraz et la dernière au palais des propriétaires de la ville. Le long des rues Lipowa et Kilinskiego, vous découvrirez les monuments les plus importants de Bialystok. Il s’agit donc d’un point de départ idéal pour explorer le centre ville et suivre la piste du patrimoine juif.

Autrefois utilisé pour l’administration et le commerce de la ville, le bâtiment abrite aujourd’hui le musée régional de Podlaskie. Dans ce musée, vous trouverez de riches collections ethnographiques, archéologiques et artistiques de cette région européenne historique. Dans sa branche, le Musée historique, on peut également admirer une immense maquette de Bialystok du XVIIIe siècle. Si vous prévoyez de visiter Bialystok, ne manquez pas ces deux musées.

Églises à Bialystok

Après avoir découvert le fantastique hôtel de ville et ses musées, prenez le temps de visiter Bialystok et admirez les trois principaux édifices religieux de la ville.

En face de l’hôtel de ville se dresse la belle et majestueuse cathédrale de l’Assomption . Construite en pierres rouges, cette église à trois nefs mesure 90 mètres de long et peut accueillir jusqu’à 9 500 fidèles. Même les deux tours mesurent 72,5 mètres de haut ! C’est l’église principale de l’archidiocèse de Bialystok, devenue basilique en 1985 par décision du pape Jean-Paul II.

A gauche de l’hôtel de ville se trouve la cathédrale Saint-Nicolas , sublime église orthodoxe. Plus à l’ouest se trouve encore l’église catholique de Saint-Roch à Białystok. Construit entre 1927 et 1946 dans un style moderniste, il a été conçu par le célèbre architecte polonais Oskar Sosnowski.

Le Centre Ludwik Zamenhof

Du nom de l’inventeur de l’espéranto, originaire de Bialystok, ce centre culturel propose à ses visiteurs une exposition permanente, plusieurs autres expositions temporaires, des concerts, des projections de films et des représentations théâtrales.

L’ exposition permanente Bialystok du jeune Zamenhof présente le travail de Luwik Zamenhof. Il s’appuie sur un excellent contenu audiovisuel et propose une exploration ludique du passé de Bialystok. L’exposition n’est pas seulement une succession de documents historiques, mais vous plonge également dans l’atmosphère particulière de cette époque.

Si vous venez visiter Bialystok et souhaitez comprendre son histoire unique, vous ne devriez pas manquer cette exposition !

Palais Lubomirski et Palais Hasbach

Que faire à Bialystok ? Découvrir d’autres palaces, bien sûr ! La ville ne se contente pas du sublime Palais Branicki. Vous pourrez également admirer le Palais Lubomirski et le Palais Hasbach. Les deux palais sont situés au sud-est de la ville. Aujourd’hui, ce sont des bâtiments d’État et vous pouvez toujours admirer leur architecture.

Le premier a été construit par le baron Alexander Krusenstern au milieu du XIXe siècle dans le style néoclassique. La seconde était la résidence de l’industriel Ewald Hasbach, qui possédait une usine de tissage à proximité. Construit dans les années 1880, le palais mêle les styles néo-renaissance français, hollandais et toscan. Les deux bâtiments sont entourés d’un joli parc.

Forêt de Bialowieza

A cheval sur les territoires de la Pologne et de la Biélorussie, cette forêt est l’une des dernières forêts primaires d’Europe. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et reconnue réserve de biosphère, elle s’est formée il y a 10 000 ans lors de la dernière période glaciaire.

Il a depuis été épargné par la plupart des influences humaines. En fait, la forêt de Bialowieza est l’un des derniers vestiges de l’immense forêt qui couvrait autrefois le nord et le centre de l’Europe ! Autrefois terrain de chasse et propriété des rois, il se laisse désormais découvrir par les voyageurs. Si vous venez à Bialystok, vous devez absolument partir en randonnée dans cette forêt ! Le parc est idéal pour la randonnée et le cyclisme, mais aussi pour les promenades en traîneau en hiver.

En son cœur vous découvrirez de nombreux arbres et essences anciennes, notamment charmes, chênes, aulnes et pins. Certains de ces arbres atteignent une hauteur de 50 mètres ! La forêt abrite également une faune riche et rare de mammifères : loup, lynx, chevreuil, sanglier, blaireau, wapiti, orignal, bâches.

Plus de deux cents espèces d’oiseaux y vivent également, comme les coqs de bruyère, les grues, les cigognes noires et les aigles. Mais les rois de cette réserve sont évidemment les bisons. Ce sont les derniers en Europe à survivre au calme dans un espace naturel !

Le centre culturel de Białystok

Alors vous devriez visiter le Centre Culturel de Bialystok, par exemple ! Fondée en 1975, Białostocki Ośrodek Kultury organise chaque année plus de 200 événements, festivals et activités locaux. L’un des événements les plus populaires est les Journées de Bialystok . Ce festival comprend des événements culturels majeurs tels que des concerts de jazz, des spectacles de danse et de théâtre et des événements en plein air. Lors de votre séjour à Bialystok, ne manquez pas de visiter le centre !

Plan du site